Pompidou disait : « Arrêtez d’emmerder les Français ! »

Lors du dernier conseil municipal, il a été à nouveau question du contournement de la ville de Valence par l’autoroute. Le maire s’est rangé à la solution du Front National présentée pendant la campagne des municipales en 2014. J’avais défendu encore cette position au conseil municipal en février 2017 contre l’aberration de la solution du maire d’un « recouvrement partiel », dont il dit lui-même aujourd’hui que c’était une « rustine ».

Fort de ce changement de cap, au dernier conseil municipal donc, je me suis réjoui que le maire ait retrouvé son bon sens, et je lui ai demandé s’il envisageait de demander la levée de la punition (dont il est à l’origine) de la limitation de vitesse à 90 km/h sur l’autoroute. Il est quand même aberrant de transformer une autoroute en route départementale alors que la LACRA, de l’autre côté de la ville, est limitée à 110 km/h. Je n’étais pas naïf au point de penser qu’un maire LR allait se ranger deux fois de suite à un avis du Front National. Il prétend que cette limitation, même si elle n’atteint pas les résultats escomptés, permet une baisse de 15 % de la pollution. Affirmation gratuite, puisqu’à ma connaissance aucun résultat officiel n’a été publié. Et quand bien même, si ça n’empêche pas la pollution globale de dépasser le seuil admissible…

Mais une nouvelle lubie a germé dans la tête bien pleine de nos gouvernants énarques : ils veulent maintenant limiter la vitesse sur les routes à double sens à 80 km/h ! En fait l’expérimentation dure depuis deux ans (la Drôme y a participé, car nos élus sont toujours à la pointe des combats faciles), et maintenant il est question de la rendre définitive partout. C’est complètement irresponsable ! C’est même criminel d’autoriser les voitures à rouler sur les routes ! Si nous voulons supprimer les accidents, supprimons la cause de ces accidents, supprimons donc les voitures, et le problème sera réglé !

Plus sérieusement, il s’avère que cette course à la soi-disant sécurité n’est en fait qu’une course au lucratif ! L’automobiliste sert de tirelire. Il faut dire que l’automobiliste ne brûle pas de voiture (pas complètement idiot quand même), et ne descend dans la rue que pour rouler tranquillement.

Des chiffres, donnés par la Ligue des Conducteurs :

(je vous invite d’ailleurs à signer leur pétition) :

  • 46.900 PV pour excès de vitesse sont dressés chaque jour !
  • 13 millions de points de permis sont retirés chaque année !

Cette baisse n’a aucun fondement en matière de sécurité routière – on dispose même de données qui montrent qu’augmenter la limitation de vitesse ne nuit pas à la sécurité : en 2012, la vitesse moyenne a augmenté en France. Et pourtant, le nombre de tués sur la route a diminué de presque 8%. C’était déjà le cas entre 1998 et 2002, avec une baisse du nombre de décès sur les routes de 15 %.

BS.

Laisser un commentaire