Conférence du docteur Alain de Peretti sur l’abattage hallal

Vendredi dernier, le vétérinaire spécialiste de l’abattage rituel Alain de Peretti est venu nous exposer les conséquences du hallal: souffrance animale injustifiée, risques sanitaires pour les consommateurs de viande, financement de l’islam par la taxe halal… autant de problèmes inconnus du grand public et pourtant bien réels!

Retrouvez sa conférence en vidéo:

Résumé de la conférence sur l’abattage halal

Ce qu’il faut retenir de son intervention:

Souffrance animale et complicité de l’état

L’abatage rituel hallal est une dérogation aux lois françaises et européennes qui imposent l’étourdissement préalable des animaux d’abattoir pour éviter leur souffrance inutile. Les associations qui dénoncent à juste titre ces mauvais traitements (comme L214) omettent volontairement de remettre en cause l’origine du problème: l’abattage halal qui consiste à égorger des animaux conscients et les laisser agoniser pendant de longues minutes au mépris de toute déontologie. Car l’abattage traditionnel pratiqué depuis des siècles en France, évite ces souffrances dans le respect des animaux et assure une hygiène contrôlée.

Risques pour votre santé

De plus, ce mode d’abattage barbare favorise la contamination de la viande par des bactéries et des virus dangereux pour l’homme, provoquant des maladies graves et parfois la mort chez les personnes fragiles (enfants, vieillards, femmes enceintes…).

Financement de l’islam contre votre gré

Enfin, chaque kilo de viande abattue selon ce mode rituel rapporte une taxe à la mosquée certificatrice, permettant de récolter des millions d’euros chaque année pour financer l’islamisation de la France (et sans doute d’autres activités annexes).

Consumérisme et rentabilité à tout prix

Or, les abattoirs privilégiant cette forme d’abattage pour des raisons économiques, nous contribuons malgré nous à ce système financier à chaque fois que nous achetons de la viande hallal (la plupart du temps sans le savoir puisque 80% des abattoirs font du hallal en France). Pour y échapper, retrouvez les derniers abattoirs traditionnels sur cette page.

Dans la Drôme, seul l’abattoir de Die offre encore de la viande saine abattue traditionnellement.

Agissez pour les générations futures

Face à ces risques, nous devons avertir nos concitoyens pour que cessent ces pratiques barbares contraires à nos coutumes. Nous vous encourageons à diffuser ces documents à vos proches et à encourager votre boucher à se fournir auprès des abattoirs respectueux des animaux et de notre santé en adhérant au label Suivez le Coq.

Laisser un commentaire