Communiqué de Christophe Boudot sur Laurent Wauquiez

Communiqué de Christophe Boudot sur Laurent Wauquiez

Membre du Bureau politique du Front National

 

Président du groupe Front National au Conseil régional Auvergne–Rhône-Alpes
Conseiller municipal de Lyon

 

 

Laurent Wauquiez en marche vers une majorité régionale improbable

 

Laurent WAUQUIEZ vient d’annoncer qu’il sera candidat suppléant aux élections législatives de juin prochain en Haute-Loire. Dont acte. Même si le fait de se présenter en tant que suppléant lui laisse une sortie de secours bien utile au cas où il devrait, dans quelques mois, « céder à la pression amicale » de quelques-uns et revenir dans l’arène nationale. Nul n’est dupe en effet de ce genre d’arrangements.

 

La vraie question qui se pose en réalité, au-delà des ambitions personnelles d’untel ou d’untel, est celle de la recomposition politique au sein de l’Assemblée régionale. En effet quelle majorité Laurent WAUQUIEZ va-t-il avoir dans quelques semaines ? Jusqu’où ira la décomposition du groupe LR ? Que va faire le groupe MODEM (Centre & Indépendants) qui, s’il était logique avec lui-même devrait constituer le noyau d’un futur groupe « Majorité présidentielle » ? Quid de l’éclatement probable du groupe UDI écartelé entre les sirènes macronistes, la volonté de s’émanciper politiquement, et un attachement désormais mortifère à la droite LR ?

 

Sans parler du groupe PS plus mort que vif…

 

Au petit jeu de la recomposition partisane, des ambitions personnelles, des départs et des nouveaux entrants au sein de l’Assemblée régionale, Laurent WAUQUIEZ pourrait finalement se retrouver avec une majorité bien plus étriquée qu’aujourd’hui, voire sans majorité du tout.

Le grand écart d’une majorité régionale allant du centre-gauche bayrouiste à une droite LR pure et accessoirement dure pourrait ne pas résister longtemps au choc d’une nouvelle donne politique.

 

Christophe Boudot

Laisser un commentaire