Démission de la secrétaire départementale de la Drôme

Laure Pellier - SD FN26

Chers amis,

De fausses rumeurs commencent à circuler, je me dois donc de prendre la plume.
Marine le Pen m’a fait l’honneur de me confier le poste de Secrétaire Départementale le 25 septembre 2015 et je remercie encore notre Présidente pour sa confiance. J’ai mis ma carrière professionnelle de côté pour mieux me consacrer à ma fonction de SD et mon
mandat d’élue Conseillère Régionale.
J’ai aujourd’hui l’opportunité exceptionnelle de racheter une entreprise (hors département de la Drôme). Il m’a donc fallu faire un choix. Les élections municipales se profilent à l’horizon (dans 2 ans). Ce sont des élections lourdes et exigeantes qui demandent beaucoup de travail et pour ce faire il faut du temps et de la disponibilité.

C’est donc le coeur lourd que je vous annonce mon intention de quitter ma fonction de SD d’ici la fin de l’été. Je préfère laisser ma place à une personne qui soit présente, qui aura du temps pour préparer dans les meilleures conditions possibles ces élections. Je crois que ce n’est pas raisonnable de vouloir être à la fois au four et au moulin…

De ces 3 années passées à vos côtés, je ne retiendrais que l’essentiel : j’ai rencontré des gens merveilleux, vaillants, militants ! Des gens qui ont les mêmes valeurs que moi, sur lesquels j’ai pu m’appuyer et compter même dans la difficulté, des gens qui ont la France chevillée au coeur et l’amour de la Patrie..
Un grand merci à vous tous ! Mon équipe du bureau fédéral, les adhérents, les militants et les sympathisants…

Vous trouverez ci-dessous un petit bilan de ces 3 années.
Un repas (date et lieu à définir) sera organisé pour mon départ et l’arrivée de ma ou mon remplaçant(e) en présence d’une personnalité. Une invitation vous sera envoyée et j’espère, bien évidemment, vous voir nombreux !

Je vous souhaite le meilleur et vous assure de mon amitié patriotique.

Laure PELLIER
Déléguée Départementale de la Drôme

 

Bilan du 25/09/2015 au 30/06/2018

2015

  • Octobre : Grande fête Patriotique -­ Stand -­ Château d’Ailly (42)
  • Préparation des Élections Régionales (réunions publiques, tour de la Drôme avec la caravane, etc..)

2016

  • Janvier : Galette des Rois à Romans avec GILBERT COLLARD
  • Avril : Inauguration de la permanence
  • Juin : Repas champêtre à Loriol
  • Juillet : Fête des BBR au Pontet
  • Septembre :
    • 1ère Manifestation anti-­clandestins à Allex : TV, journalistes nationaux et locaux…
    • Réunion publique à Valence avec NICOLAS BAY
    • Bus « Estivales » à Fréjus
  • Octobre :
    • 2ème manifestation à Allex
    • Repas du « cochon grillé »
  • Décembre : Soupe paysanne à la permanence

2017

  • janvier : Galette des Rois à Montélimar avec STEPHANE RAVIER
  • Février :
    • Bus meeting Marine le Pen à Lyon
    • Réunion publique à Pierrelatte avec MARINE LE PEN
  • Mars : Réunion publique à Alixan avec JEAN-­LIN LACAPELLE
  • Avril :
    • Réunion publique à Pierrelatte avec THIBAUT DE LA TOCNAYE
    • Soirée électorale Présidentielle à la permanence
    • Conférence/débat à Romans avec BERNARD MONOT
  • Mai : Soirée électorale Présidentielle à la permanence
  • Juin :
    • Soirée électorale Législatives à la permanence
    • Repas patriote à Crest
  • Octobre : Conférence « vigilance halal » avec le DR De Peretti
  • Décembre : Opération « drapeau » + buffet de Noël

2018

  • Janvier : Galette des rois à Romans avec JULIEN SANCHEZ
  • Février : Tournée des ambassadeurs : ELEONORE BEZ
  • Avril : Manifestation avec l’Ardèche « Expulsion des fichés S étrangers »
  • Mai : Bus commun avec le Rhône meeting Nice

Expulsion des étrangers fichés S : faites entendre votre voix!

Chers amis,

Depuis Mohamed Merah jusqu’à l’attentat de Trèbes, il ne s’est RIEN passé ! Et il ne se passera RIEN jusqu’au prochain attentat ! Car n’en doutons pas, il y aura d’autres attentats !

A l’Assemblée Nationale, les élus de tous bords politiques ont REFUSE de voter la proposition des députés du Front National d’expulser les étrangers fichés S

Nous ne pouvons/devons plus accepter que des terroristes étrangers puissent commettre des assassinats  sur notre sol ! Le Front National demande l’EXPULSION IMMÉDIATE DES ÉTRANGERS FICHÉS S !

Aussi, Laure PELLIER – Déléguée Départementale de la Drôme – et Céline PORQUET – Déléguée Départementale de l’Ardèche – vous proposent de se joindre à elles dans le cadre d’une grande manifestation interdépartementale le samedi 07 avril (voir tract ci-joint) !

Nous vous attendons nombreux, très nombreux ! Faites passer notre tract sur les réseaux sociaux, parlez-en autour de vous, AIDEZ nous !

N’oubliez jamais que la sécurité, c’est la 1ère des libertés !

A samedi !

Amitiés nationales,

Laure et Céline

Le Front National s’appellera le Rassemblement National

Article paru ce matin dans le Dauphiné Libéré, suite au XVIème Congrès du Front National à Lille.

Tout le monde en Drôme-Ardèche est satisfait de ce nom, signe d’ouverture, tout le monde sauf Grincheux… Mais il nous en fallait bien un.

Quant à l’auto-proclamé politologue, qui nous affirme doctement que « ce n’est pas le changement de nom qui change le parti », c’est une lapalissade digne d’un expert. Pourquoi voudrait-il que nous changions le parti ? Autant changer de parti. Nos idées et nos convictions restent bien ancrées en nous. Et non, le parti ne change pas de ligne pour un nom, et puis l’analyse de ce monsieur…

Refondation du FN: rencontre des militants avec l’ambassadrice sud-est

Dans le cadre de la refondation du Front National, après la consultation par courrier et avant le congrès des 10 et mars, la fédération de la Drôme a reçu la visite d’Eléonore Bez, nommée ambassadrice du FN pour le Sud-Est.

Cette conseillère régionale de PACA a été nommée par Marine le Pen pour visiter les fédérations du Sud-Est et recueillir les questions, les attentes et les remarques des militants, afin de les intégrer à la réflexion sur la refondation de notre mouvement, initiée par notre présidente en 2017.

Le débat fut riche pour les adhérents présents dimanche, autour d’un déjeuner convivial, et a permis de partager les interrogations du moment:

  • Faut-il changer le nom de notre parti?
  • Quelle ligne politique après les présidentielles?
  • Quelle tête de liste aux prochains scrutins?
  • Quelles alliances pour gagner?

Toutes ces questions seront tranchées en mars, au congrès de refondation à Lille. Venez nombreux!

Refondation de la fédération FN de la Drôme

Chers amis du Front National,

Après quelques semaines de réflexion, je viens à vous en toute simplicité et toute franchise. J’ai pris le temps, en accord avec le bureau fédéral, d’engager une refondation au sein de notre fédération.

En effet, le contre-coup des dernières élections a été très difficile pour la grande majorité d’entre nous. Le départ de Marion Maréchal Le Pen après la Présidentielle et ensuite celui de Florian Philippot ont accentué ce sentiment d’échec.

Il a bien fallu ces quelques semaines pour arriver à « digérer » tout ceci.

Mais j’ai quand même envie de vous dire que finalement, malgré nos déceptions, nous devrions essayer de voir le positif : Notre Présidente Marine le Pen est arrivée en tête du 1er tour de la Présidentielle dans la Drôme. Les candidats Drômois aux Législatives se sont bien battus malgré un contexte très difficile et très défavorable face à des LREM ultras médiatisés et très bien organisés !

N’oubliez pas que le Front National a obtenu 11 millions de voix lors du second tour de la Présidentielle, soit quasiment 3 millions de plus qu’au 1er tour !

Dans la Drôme, nous avons largement augmenté nos scores en terme de votants !

C’est pourquoi je pense qu’il est grand temps de nous retrouver, adhérents, militants et sympathisants. Et pas seulement à l’occasion des élections !

Le bureau à la rencontre des militants

Voici deux points que nous allons mettre en place dès le mois de février 2018 :

  • Les membres du bureau restreint vont se déplacer sur les 4 circonscriptions afin de vous rencontrer pour discuter et échanger avec vous. La proximité avec vous nous semble primordiale. Il est temps de remettre de la camaraderie, de créer des liens, des réseaux, d’aider le bureau à avancer et à s’améliorer…
  • Nous avons également décidé de reformer des « équipes » qui soient plus appropriées pour les échéances électorales à venir, en particulier pour les élections municipales. Nous avons donc mis en « stand bye » les délégué(es) de canton pour recréer des équipes qui vont être chargées de s’occuper de ces élections.

Prochains rendez-vous

Vous pouvez d’ores et déjà noter sur vos agendas :

  • le 27 janvier 2018 : Galette des rois avec Julien Sanchez (lieu et heure à définir)
  • le 04 février 2018 : la venue d’un ambassadeur, nommé par Marine, qui viendra vous écouter et vous entendre (lieu et heure restant là aussi encore à définir).

Mais en attendant :

Je vous rappelle  que vous êtes invités au « buffet de Noël » samedi 16 décembre à partir de 18 h 30. Vin chaud, petits fours et bonne humeur seront au rendez-vous, sans compter le tirage de la tombola où quelques lots très sympathiques n’attendent plus que vous !

A l’occasion de la « journée du drapeau » (qui avait été reportée en raison du décès de Johnny Halliday), une distribution de tracts aura lieu sur le marché de Valence Samedi matin. Si vous souhaitez venir nous aider, rendez-vous devant la permanence à 10h.

Et en début d’après-midi nous irons déployer nos drapeaux dans la ville !

N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.

J’espère, nous espérons, vous voir nombreux !

Bien amicalement,
Laure PELLIER – SD Drôme

Réponse à la tribune de Montélimar

Laure Pellier - SD FN26

Les questions :

  1.  Quel est votre dossier prioritaire pour la 2ème circonscription de la Drôme ?
  2.  Quelle est selon vous la première réforme que doit mener la future assemblée nationale ?
  3.  Donnez une raison aux électeurs de voter pour vous le 18 juin.

Question 1 – Dossier prioritaire

Le dossier prioritaire sera évidemment les commerçants et les artisans qui sont créateurs d’emplois et acteurs indispensables du lien social. Ils connaissent aujourd’hui des difficultés croissantes ! Pour les commerces de centres villes qui subissent la concurrence déloyale des zones commerciales, Il faut immédiatement stopper le développement anarchique de ces zones , privilégier le commerce de proximité, redynamiser les centres villes,  rétablir une concurrence loyale avec le e-commerce et revoir la fiscalité (impôts, charges, RSI, taxes diverses) qui pèsent très lourds sur les commerçants, artisans et PME. Ceux qui travaillent dur sont pénalisés par des lois et des directives européennes injustes !

Question 2 – Première réforme

La première réforme devrait être pour les retraités.

La défense de leur pouvoir d’achat, gravement diminué après des décennies de mauvaise gestion, de politiques d’austérité et d’échecs économiques imputables à tous les gouvernements successifs, de gauche comme de droite.

Avec des pensions de retraite presque entièrement gelées depuis 2013, nos séniors ne peuvent plus assumer sereinement l’augmentation du coût de la vie, d’autant qu’ils ont perdu un certain nombre d’avantages fiscaux (comme la demi-part fiscale supplémentaire des veuves et veufs) et qu’ils ont eu à subir, comme l’ensemble des Français, des hausses d’impôts généralisées, au niveau national comme local.

Il faut rendre massivement du pouvoir d’achat à nos retraités pour rétablir des conditions de vie dignes pour toutes les personnes âgées et réduire les injustices et la précarité.

La CSG est un impôt particulièrement injuste : impôt non progressif, il frappe aveuglément les petits revenus comme les gros revenus, il touche indistinctement les catégories populaires, les classes moyennes et les petits retraités.

Sur le plan de la justice fiscale, la hausse de la CSG c’est aussi l’assurance d’une nouvelle baisse substantielle du pouvoir d’achat pour ceux qui n’ont que leur salaire ou leur pension pour vivre. C’est la crise sur le gâteau du gouvernement MACRON !

Question 3 – Raison de voter

Je crois que les électeurs devraient donner sa chance à un candidat du peuple. Je suis issue de la société civile (comptable en cabinet pendant 28 ans) et je sais ce que c’est que de se lever tous les matins pour aller travailler. Je connais  les difficultés au quotidien dont nos concitoyens souffrent à l’heure actuelle. Je pense que les gens n’ont malheureusement pas compris le « système Macron ». Entre les traitres à leurs partis qu’ils ont quittés car la gamelle est plus attrayante ailleurs (LR/PS), les gens qui se sont précipités vers REM sans avoir la moindre conscience des responsabilités qui seront les leurs s’ils sont élus, sans aucune expérience politique, qui répètent bêtement un programme appris par coeur en l’espace de 3 mois… Les Français n’ont pas conscience de ce qui les attend, pas conscience de la politique ultra libérale de Macron… La candidate du Front National que je suis lance un appel au bon sens des citoyens de la 2ème circonscription de la Drôme. Ne vous laissez pas séduire par le chant des sirènes « macronistes ». Vous méritez mieux !

Laure PELLIER

Candidate au deuxième tour des législatives

SD de la Drôme et conseillère régionale

 

Attaques contre le Front National

La permanence du Front National de Valence a été victime cette semaine d’une agression particulièrement violente en plein centre-ville (voir les photos). Presque en même temps, un début d’incendie d’origine criminelle s’en prenait au QG de campagne de Marine Le Pen à Paris.

A Valence, en même temps que l’attaque du local FN se tenait une réunion publique de la CGT dont le thème était les moyens de combattre le FN. Ce syndicat, qui se dit apolitique, et qui donc se refuse à se prononcer sur un candidat, se permet d’être politique pour s’attaquer au Front National. « C’est dans nos gènes » déclare sans gêne son responsable local.

Un autre syndicat, la FSU, lui aussi bien entendu « apolitique », se fend d’un communiqué consacré à combattre le FN, sans arguments, pour le principe.

Sur le plan national, face aux sondages plaçant le FN en tête, tous les partis ont pour même programme la lutte contre le Front National. De Fillon à Mélanchon en passant par Macron et les autres, chacun y va de son couplet virulent contre le Front National. La panique s’empare d’eux et l’escalade des mots atteint des sommets. Jusqu’au gouvernement, qui dans le peu de temps qui lui reste, n’a sans doute rien d’autre à faire qu’à partir ouvertement en guerre contre le Front National.

Cette violence verbale indigne ne peut mener qu’à la violence physique. Nous ne sommes pas dans la théorie du complot, mais dans la constatation des résultats d’une campagne minable. Les attaques contre les locaux du FN sont à lier directement à ces comportements d’incitation à la haine. Ces partis politiques ou syndicats « apolitiques » portent chacun leur part de responsabilité par leurs discours d’incitation à la haine. Rappelons qu’il y a quelques semaines un militant FN qui distribuait des tracts dans le nord de la Drôme a évité de justesse une voiture qui sciemment lui fonçait dessus.

Ce pays qui donne des leçons de démocratie au monde entier et qui prône la liberté d’expression laisse se banaliser des moyens de propagande totalitaires dont on sait tous où ils mènent. Plutôt que nous rabâcher sans cesse qu’ils ont le monopole des « valeurs républicaines », ils devraient nous expliquer ce qu’ils entendent vraiment par cette expression. BS.

 

Présentation des candidats FN investis pour les législatives de 2017 dans la Drôme

candidats FN législatives Drôme 2017

Samedi, la fédération Front National de la Drôme a présenté à la presse ses candidats officiellement investis pour les élections législatives de 2017. Respectant la parité, ce sont donc deux femmes et deux hommes qui porteront nos couleurs en juin:

  1. Bernard Sironneau (1ère circonscription: Valence – Tain l’Hermitage)
  2. Laure Pellier (2ème circonscription: Loriol – Montélimar – Pierrelatte)
  3. Rachel Reygnier (3ème circonscription: Chabeuil – Vercors – Crest – Diois – Dieulefit – Grignan – Nyons et Baronnies)
  4. Bruno Derly (4ème circonscription: Saint-Vallier – Drôme des Collines, Romans sur Isère – Bourg de Péage)
Les 4 circonscriptions de la Drôme

Cliquez pour agrandir

Ils ont déjà commencé à se déplacer dans leurs circonscriptions respectives pour rencontrer les habitants, commerçants, associations, afin de présenter le programme de redressement de la France qu’ils espèrent mettre en oeuvre dès leur élection. Si vous souhaitez les recevoir pour une réunion publique ou privée, contactez-nous.

Le Front National dans la Drôme est en ordre de bataille pour les présidentielles, puis les législatives ! Nous aurons besoin du soutien de tous, c’est notre dernière chance de redonner à la France sa grandeur et son prestige perdus, d’en refaire la nation libre, fière et forte qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être!

Nous comptons sur vous pour leur prêter main forte à l’occasion de ces scrutins, notamment en étant présent dans les bureaux de vote lors des dépouillements. Si vous êtes disponibles au moins un dimanche parmi les 4 tours (23 avril et 7 mai pour les présidentielles, puis les 11 et 18 juin pour les législatives), contactez-nous.

Témoignages de militants drômois du Front National

Le journal local a consacré deux pages aux militants FN de la Drôme pour comprendre leur engagement et leurs motivations. Vous avez sans doute croisé ces militants lors de leurs apparitions aux meetings, ou lorsqu’ils vont à la rencontre des habitants sur les marchés…

Si vous voulez aussi changer notre société, rejoignez-nous!

Marine le Pen sera à Pierrelatte vendredi 24 février

invitation réunion publique Marine Le Pen à Pierrelatte

C’est l’occasion de faire connaissance!

A toutes les manifestations, merci de vous faire connaître auprès de la fédération, car nous avons besoin de vous pour ce scrutin présidentiel qui s’annonce très serré. Nous comptons sur tous les patriotes pour aider les équipes à tracter, boiter, afficher et aussi et surtout pour tenir les bureaux de vote (assesseurs, délégués..). Car vous savez aussi bien que nous que nos adversaires politiques utilisent tous les moyens pour nous empêcher de gagner ! Il faut donc être présent dans chaque bureau de vote pour ne perdre aucune voix.

Lors de votre venu à la réunion publique de Marine, renseignez-vous auprès des personnes portant un badge FN26.

A vendredi!

1 2