Démission de la secrétaire départementale de la Drôme

Laure Pellier - SD FN26

Chers amis,

De fausses rumeurs commencent à circuler, je me dois donc de prendre la plume.
Marine le Pen m’a fait l’honneur de me confier le poste de Secrétaire Départementale le 25 septembre 2015 et je remercie encore notre Présidente pour sa confiance. J’ai mis ma carrière professionnelle de côté pour mieux me consacrer à ma fonction de SD et mon
mandat d’élue Conseillère Régionale.
J’ai aujourd’hui l’opportunité exceptionnelle de racheter une entreprise (hors département de la Drôme). Il m’a donc fallu faire un choix. Les élections municipales se profilent à l’horizon (dans 2 ans). Ce sont des élections lourdes et exigeantes qui demandent beaucoup de travail et pour ce faire il faut du temps et de la disponibilité.

C’est donc le coeur lourd que je vous annonce mon intention de quitter ma fonction de SD d’ici la fin de l’été. Je préfère laisser ma place à une personne qui soit présente, qui aura du temps pour préparer dans les meilleures conditions possibles ces élections. Je crois que ce n’est pas raisonnable de vouloir être à la fois au four et au moulin…

De ces 3 années passées à vos côtés, je ne retiendrais que l’essentiel : j’ai rencontré des gens merveilleux, vaillants, militants ! Des gens qui ont les mêmes valeurs que moi, sur lesquels j’ai pu m’appuyer et compter même dans la difficulté, des gens qui ont la France chevillée au coeur et l’amour de la Patrie..
Un grand merci à vous tous ! Mon équipe du bureau fédéral, les adhérents, les militants et les sympathisants…

Vous trouverez ci-dessous un petit bilan de ces 3 années.
Un repas (date et lieu à définir) sera organisé pour mon départ et l’arrivée de ma ou mon remplaçant(e) en présence d’une personnalité. Une invitation vous sera envoyée et j’espère, bien évidemment, vous voir nombreux !

Je vous souhaite le meilleur et vous assure de mon amitié patriotique.

Laure PELLIER
Déléguée Départementale de la Drôme

 

Bilan du 25/09/2015 au 30/06/2018

2015

  • Octobre : Grande fête Patriotique -­ Stand -­ Château d’Ailly (42)
  • Préparation des Élections Régionales (réunions publiques, tour de la Drôme avec la caravane, etc..)

2016

  • Janvier : Galette des Rois à Romans avec GILBERT COLLARD
  • Avril : Inauguration de la permanence
  • Juin : Repas champêtre à Loriol
  • Juillet : Fête des BBR au Pontet
  • Septembre :
    • 1ère Manifestation anti-­clandestins à Allex : TV, journalistes nationaux et locaux…
    • Réunion publique à Valence avec NICOLAS BAY
    • Bus « Estivales » à Fréjus
  • Octobre :
    • 2ème manifestation à Allex
    • Repas du « cochon grillé »
  • Décembre : Soupe paysanne à la permanence

2017

  • janvier : Galette des Rois à Montélimar avec STEPHANE RAVIER
  • Février :
    • Bus meeting Marine le Pen à Lyon
    • Réunion publique à Pierrelatte avec MARINE LE PEN
  • Mars : Réunion publique à Alixan avec JEAN-­LIN LACAPELLE
  • Avril :
    • Réunion publique à Pierrelatte avec THIBAUT DE LA TOCNAYE
    • Soirée électorale Présidentielle à la permanence
    • Conférence/débat à Romans avec BERNARD MONOT
  • Mai : Soirée électorale Présidentielle à la permanence
  • Juin :
    • Soirée électorale Législatives à la permanence
    • Repas patriote à Crest
  • Octobre : Conférence « vigilance halal » avec le DR De Peretti
  • Décembre : Opération « drapeau » + buffet de Noël

2018

  • Janvier : Galette des rois à Romans avec JULIEN SANCHEZ
  • Février : Tournée des ambassadeurs : ELEONORE BEZ
  • Avril : Manifestation avec l’Ardèche « Expulsion des fichés S étrangers »
  • Mai : Bus commun avec le Rhône meeting Nice

Expulsion des étrangers fichés S : faites entendre votre voix!

Chers amis,

Depuis Mohamed Merah jusqu’à l’attentat de Trèbes, il ne s’est RIEN passé ! Et il ne se passera RIEN jusqu’au prochain attentat ! Car n’en doutons pas, il y aura d’autres attentats !

A l’Assemblée Nationale, les élus de tous bords politiques ont REFUSE de voter la proposition des députés du Front National d’expulser les étrangers fichés S

Nous ne pouvons/devons plus accepter que des terroristes étrangers puissent commettre des assassinats  sur notre sol ! Le Front National demande l’EXPULSION IMMÉDIATE DES ÉTRANGERS FICHÉS S !

Aussi, Laure PELLIER – Déléguée Départementale de la Drôme – et Céline PORQUET – Déléguée Départementale de l’Ardèche – vous proposent de se joindre à elles dans le cadre d’une grande manifestation interdépartementale le samedi 07 avril (voir tract ci-joint) !

Nous vous attendons nombreux, très nombreux ! Faites passer notre tract sur les réseaux sociaux, parlez-en autour de vous, AIDEZ nous !

N’oubliez jamais que la sécurité, c’est la 1ère des libertés !

A samedi !

Amitiés nationales,

Laure et Céline

Le Front National s’appellera le Rassemblement National

Article paru ce matin dans le Dauphiné Libéré, suite au XVIème Congrès du Front National à Lille.

Tout le monde en Drôme-Ardèche est satisfait de ce nom, signe d’ouverture, tout le monde sauf Grincheux… Mais il nous en fallait bien un.

Quant à l’auto-proclamé politologue, qui nous affirme doctement que « ce n’est pas le changement de nom qui change le parti », c’est une lapalissade digne d’un expert. Pourquoi voudrait-il que nous changions le parti ? Autant changer de parti. Nos idées et nos convictions restent bien ancrées en nous. Et non, le parti ne change pas de ligne pour un nom, et puis l’analyse de ce monsieur…

Refondation du FN: rencontre des militants avec l’ambassadrice sud-est

Dans le cadre de la refondation du Front National, après la consultation par courrier et avant le congrès des 10 et mars, la fédération de la Drôme a reçu la visite d’Eléonore Bez, nommée ambassadrice du FN pour le Sud-Est.

Cette conseillère régionale de PACA a été nommée par Marine le Pen pour visiter les fédérations du Sud-Est et recueillir les questions, les attentes et les remarques des militants, afin de les intégrer à la réflexion sur la refondation de notre mouvement, initiée par notre présidente en 2017.

Le débat fut riche pour les adhérents présents dimanche, autour d’un déjeuner convivial, et a permis de partager les interrogations du moment:

  • Faut-il changer le nom de notre parti?
  • Quelle ligne politique après les présidentielles?
  • Quelle tête de liste aux prochains scrutins?
  • Quelles alliances pour gagner?

Toutes ces questions seront tranchées en mars, au congrès de refondation à Lille. Venez nombreux!

Centre aqualudique, elles sont où les économies ?

Le Maire de Valence nous explique, à grand renfort de lettres (aux frais du contribuable), que la situation financière de la ville est alarmante, et dans le même temps il entreprend les travaux pour un Centre aqualudique à l’Epervière. D’un côté il dit aux Valentinois qu’il est aujourd’hui indispensable de mettre en œuvre un nouveau plan d’économies, et de l’autre il leur dit qu’il va leur construire un méga centre de loisirs. Cela ne semble pas très cohérent, et l’explication déjà connue et recyclée selon laquelle « c’est pas cher, c’est l’agglo qui paie » ne dupe personne : même de l’Agglo, c’est l’argent du contribuable.

Par ailleurs, l’argument du déficit annuel prévu moins élevé comparativement avec des piscines classiques est un peu tiré par les cheveux. Un déficit est un déficit, et il est d’autant plus élevé quand il est impératif de mettre en place un plan d’économies.

De deux choses l’une : ou la situation n’est pas aussi catastrophique qu’on veut bien nous le dire, ou nous vivons largement au-dessus de nos moyens. C’est malheureusement la deuxième hypothèse qui va se jouer, loin d’être une démonstration de gestion « en bon père de famille ». Un tel établissement, pourquoi pas ? Mais étant donnée la situation, moralement, c’est gênant. C’est indécent pour les Valentinois, mais bien plus encore pour ceux de l’Agglo Valence-Romans qui habitent loin de Valence, dont beaucoup n’en profiterons jamais mais qui participeront malgré eux à son financement. Remercions-les ici…

Ce projet ne présente aucun caractère vital ni pour la ville, ni pour l’Agglo Valence-Romans, et aurait pu être juste repoussé de deux ou trois ans, ne serait-ce que pour s’accorder avec la promesse du maire « d’économies partout où cela est possible ».

Le Maire de Valence profite d’être en même temps Président de l’Agglo Valence-Romans pour jouer sur les deux tableaux. Cela ressemble fort à un conflit d’intérêts.

Cerise sur le gâteau, comme le soulignent des conseillers de l’Agglo, l’exploitation sera laissée à une société privée pour une durée de 25 ans. Elle reviendra alors de plein droit à l’Agglo… au moment où il faudra réinvestir pour un bâtiment ancien.

Enfin, autour de Valence, il existe déjà le complexe Diabolo à Bourg-de-Péage, la piscine de Romans, et la piscine de Portes-les-Valence. Ces deux piscines vont être réaménagées et agrandies, même si Portes-les-Valence n’est pas dans l’agglo Valence-Romans. Si ça continue, dans le Dauphiné, nous allons bientôt muter en dauphins. Ça me fait déjà « flipper ». B.S.

Refondation de la fédération FN de la Drôme

Chers amis du Front National,

Après quelques semaines de réflexion, je viens à vous en toute simplicité et toute franchise. J’ai pris le temps, en accord avec le bureau fédéral, d’engager une refondation au sein de notre fédération.

En effet, le contre-coup des dernières élections a été très difficile pour la grande majorité d’entre nous. Le départ de Marion Maréchal Le Pen après la Présidentielle et ensuite celui de Florian Philippot ont accentué ce sentiment d’échec.

Il a bien fallu ces quelques semaines pour arriver à « digérer » tout ceci.

Mais j’ai quand même envie de vous dire que finalement, malgré nos déceptions, nous devrions essayer de voir le positif : Notre Présidente Marine le Pen est arrivée en tête du 1er tour de la Présidentielle dans la Drôme. Les candidats Drômois aux Législatives se sont bien battus malgré un contexte très difficile et très défavorable face à des LREM ultras médiatisés et très bien organisés !

N’oubliez pas que le Front National a obtenu 11 millions de voix lors du second tour de la Présidentielle, soit quasiment 3 millions de plus qu’au 1er tour !

Dans la Drôme, nous avons largement augmenté nos scores en terme de votants !

C’est pourquoi je pense qu’il est grand temps de nous retrouver, adhérents, militants et sympathisants. Et pas seulement à l’occasion des élections !

Le bureau à la rencontre des militants

Voici deux points que nous allons mettre en place dès le mois de février 2018 :

  • Les membres du bureau restreint vont se déplacer sur les 4 circonscriptions afin de vous rencontrer pour discuter et échanger avec vous. La proximité avec vous nous semble primordiale. Il est temps de remettre de la camaraderie, de créer des liens, des réseaux, d’aider le bureau à avancer et à s’améliorer…
  • Nous avons également décidé de reformer des « équipes » qui soient plus appropriées pour les échéances électorales à venir, en particulier pour les élections municipales. Nous avons donc mis en « stand bye » les délégué(es) de canton pour recréer des équipes qui vont être chargées de s’occuper de ces élections.

Prochains rendez-vous

Vous pouvez d’ores et déjà noter sur vos agendas :

  • le 27 janvier 2018 : Galette des rois avec Julien Sanchez (lieu et heure à définir)
  • le 04 février 2018 : la venue d’un ambassadeur, nommé par Marine, qui viendra vous écouter et vous entendre (lieu et heure restant là aussi encore à définir).

Mais en attendant :

Je vous rappelle  que vous êtes invités au « buffet de Noël » samedi 16 décembre à partir de 18 h 30. Vin chaud, petits fours et bonne humeur seront au rendez-vous, sans compter le tirage de la tombola où quelques lots très sympathiques n’attendent plus que vous !

A l’occasion de la « journée du drapeau » (qui avait été reportée en raison du décès de Johnny Halliday), une distribution de tracts aura lieu sur le marché de Valence Samedi matin. Si vous souhaitez venir nous aider, rendez-vous devant la permanence à 10h.

Et en début d’après-midi nous irons déployer nos drapeaux dans la ville !

N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.

J’espère, nous espérons, vous voir nombreux !

Bien amicalement,
Laure PELLIER – SD Drôme

Froid mortel pour les SDF, confort douillet et fitness à l’oeil pour les taulards

On vit une époque formidable ! Déjà un trop grand nombre de SDF morts de froid en France cette année pendant que les taulards de Valence se défoulent dans un gymnase flambant neuf. Flambant, sans jeu de mot : l’aile de la prison ravagée par le feu il y a un an ne sera rouverte qu’en 2019 ! Au fait, les casseurs seront-ils les payeurs ?

Certes, les prisonniers se défoulent, mais pour la bonne cause, c’est au bénéfice du Téléthon. L’apparence de la générosité et de la solidarité de la part de ceux qui n’en ont pas eu pour leurs victimes est un prétexte de plus pour justifier des privilèges dont ils devraient être justement privés. Et quoi ! quel beau geste de la part de ces repris de justice rejetés par cette société qui ne leur a pas tendu la main ! Pas sûr qu’administration ou détenus se soucient vraiment du Téléthon. Un des responsables de la prison déclare : « L’établissement est dans une dynamique de réinsertion active. Le sport est un moteur. Les détenus développent le respect de soi et des autres ». Fermez le ban ! Il a raison de les entraîner, il leur faudra aux détenus beaucoup d’estime des autres quand ils s’attaqueront à une autre aile de la prison lors de la prochaine mutinerie. Bon, ça devrait bien se passer pour eux, puisque la décision a été prise récemment de ne mettre qu’un gardien au lieu de deux. Il y a un an, alors que le quartier maison centrale n° 2 (QMC2) avait été ravagé par les flammes et complètement détruit, la garde avait été doublée. Le fait qu’aucun incident n’ait été signalé depuis n’est pas, pour l’administration, le signe de l’efficacité de la mesure. Cette administration juge que puisque tout se passe bien, on repasse à un seul gardien par étage. C’est un signal fort : la prochaine mutinerie peut être envisagée. On comprend que les détenus doivent acquérir plus de confiance en eux par le sport.

Pendant ce temps, loin de la chaleur au coin du feu de la maison d’arrêt ultra moderne de Valence, les SDF continuent à dormir dans la froideur des cartons sur leur coin de trottoir et à mourir dans l’indifférence du pouvoir. Pas de dynamique de réinsertion active pour eux. (Photo Dauphiné Libéré)

BS

Pompidou disait : « Arrêtez d’emmerder les Français ! »

Lors du dernier conseil municipal, il a été à nouveau question du contournement de la ville de Valence par l’autoroute. Le maire s’est rangé à la solution du Front National présentée pendant la campagne des municipales en 2014. J’avais défendu encore cette position au conseil municipal en février 2017 contre l’aberration de la solution du maire d’un « recouvrement partiel », dont il dit lui-même aujourd’hui que c’était une « rustine ».

Fort de ce changement de cap, au dernier conseil municipal donc, je me suis réjoui que le maire ait retrouvé son bon sens, et je lui ai demandé s’il envisageait de demander la levée de la punition (dont il est à l’origine) de la limitation de vitesse à 90 km/h sur l’autoroute. Il est quand même aberrant de transformer une autoroute en route départementale alors que la LACRA, de l’autre côté de la ville, est limitée à 110 km/h. Je n’étais pas naïf au point de penser qu’un maire LR allait se ranger deux fois de suite à un avis du Front National. Il prétend que cette limitation, même si elle n’atteint pas les résultats escomptés, permet une baisse de 15 % de la pollution. Affirmation gratuite, puisqu’à ma connaissance aucun résultat officiel n’a été publié. Et quand bien même, si ça n’empêche pas la pollution globale de dépasser le seuil admissible…

Mais une nouvelle lubie a germé dans la tête bien pleine de nos gouvernants énarques : ils veulent maintenant limiter la vitesse sur les routes à double sens à 80 km/h ! En fait l’expérimentation dure depuis deux ans (la Drôme y a participé, car nos élus sont toujours à la pointe des combats faciles), et maintenant il est question de la rendre définitive partout. C’est complètement irresponsable ! C’est même criminel d’autoriser les voitures à rouler sur les routes ! Si nous voulons supprimer les accidents, supprimons la cause de ces accidents, supprimons donc les voitures, et le problème sera réglé !

Plus sérieusement, il s’avère que cette course à la soi-disant sécurité n’est en fait qu’une course au lucratif ! L’automobiliste sert de tirelire. Il faut dire que l’automobiliste ne brûle pas de voiture (pas complètement idiot quand même), et ne descend dans la rue que pour rouler tranquillement.

Des chiffres, donnés par la Ligue des Conducteurs :

(je vous invite d’ailleurs à signer leur pétition) :

  • 46.900 PV pour excès de vitesse sont dressés chaque jour !
  • 13 millions de points de permis sont retirés chaque année !

Cette baisse n’a aucun fondement en matière de sécurité routière – on dispose même de données qui montrent qu’augmenter la limitation de vitesse ne nuit pas à la sécurité : en 2012, la vitesse moyenne a augmenté en France. Et pourtant, le nombre de tués sur la route a diminué de presque 8%. C’était déjà le cas entre 1998 et 2002, avec une baisse du nombre de décès sur les routes de 15 %.

BS.

1 2 3 8